Maison des Patrimoines

Auzat
Partly Cloudy
T° ressentie: 2°C
Vent: 10km/h SSW
VenSamDim
8/0°C
7/2°C
6/2°C

Des Hommes et des Femmes qui ont forgé les paysages

La Maison des Patrimoines accueille des expositions sur les multiples trésors de la Haute-Ariège. Une scénographie moderne présente les caractères forts de cette histoire à travers les différents patrimoines et paysages que vous pouvez admirer encore aujourd’hui. Pendant la période estivale, elle propose de l’évènementiel avec des animations, des spectacles, des expositions hors les murs, du cinéma en plein air. Des conférences et des activités en lien avec le PNR ponctuent le reste de la saison.

La Maison des Patrimoines c’est aussi des visites commentées (château de Montréal-de-Sos, de Lordat, d’Usson, chemins d’interprétation, patrimoine vernaculaire…) et des ateliers pédagogiques (professionnels et scolaires). Elle est également Maison du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

« 1 de 3 »

Gratuit

Vacances hivers :

du 13 février au 28 février 2021 : ouvert

Château montagnard des comtes de Foix

Le château de Montréal-de-Sos fut construit par les comtes de Foix à la fin du XIIe siècle lorsqu’ils obtinrent la suzeraineté sur la haute vallée du Vicdessos. Cet ouvrage servait à la domination comtale sur les habitants du secteur ainsi que sur leurs activités et notamment sur la production et le commerce du fer depuis la grande mine de fer du Rancié, située à quelques kilomètres.<:p> Plusieurs fois remanié, il fut arasé au début du XVe siècle. C’est pourquoi, aujourd’hui, les bâtiments du quartier aristocratique sont si peu élevés. Les fouilles archéologiques ont montré qu’avant le château médiéval, le site avait été utilisé depuis la fin de l’âge de bronze, il y a environ 3000 ans. Il semble qu’il pouvait servir de lieu de culte et fut spécialement fréquenté à la fin de l’âge de fer, juste avant notre ère.

Longtemps considérée comme la plus importante mine de fer des Pyrénées, elle a fait travailler jusqu’à quatre cent mineurs au XIXe siècle. Deux mille ans d’aventures humaine et technique, des origines remontant à l’antiquité, des mentions dans les textes historiques dès 1294, une structure sociale insolite… Vous suivrez un chemin thématique balisé et parsemé d’explications sur les traces des mineurs et des muletiers d’autrefois. Il vous permettra de comprendre comment le massif de Rancié était travaillé pour en extraire sa richesse première, le minerai de fer.

Vous ne rentrerez pas dans les galeries. Elles sont murées, leur accès étant dorénavant dangereux et interdit.

Visite en image

« 1 de 2 »

PYRFER : Pyrénées du Fer – Réseau de communes du fer pour une stratégie touristique patrimoniale et durable mutuelle dans les pyrénées

Objectifs

La valorisation du patrimoine matériel et immatériel associé au fer dans cette région POCTEFA grâce à la mise en réseau des municipalités de connaissances spécifiques, la préservation et la transmission de cet héritage. L’échange des techniques, des expériences et des meilleures pratiques des partenaires PYRFER, en appliquant les principes de CETS, devrait renforcer et soutenir les interventions coordonnées à la création d’un tourisme transfrontalier et d’une stratégie durable en tant que moteur compétitif. Le résultat final de PYRFER est la consolidation d’un réseau de municipalités spécialisées dans l’évaluation du patrimoine métallurgique pour le tourisme durable et de participer activement à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une stratégie commune de l’équité l’ensemble du territoire POCTEFA (produits du tourisme).

Objectif 1

Promouvoir la coordination conjointe d’un produit du tourisme culturel et de fer lié à la nature, durable, accessible et de qualité tout au long de l’année. En coordination avec d’autres naturelles, territoriales et l’espace du patrimoine PYRFER, ce produit de lecteurs durable, se diversifie et se complète les domaines existants du tourisme intérieur, assure le développement local et encourage la mobilité des citoyens de l’espace de référence.

Objectif spécifique 2

Promouvoir la connaissance, la préservation et la transmission du patrimoine industriel commun lié au fer principal et le savoir-faire, le secteur productif des Pyrénées au XIXe siècle, grâce à la participation directe de la communauté de fer. Cette communauté détenue par le gouvernement, les entreprises, les associations communautaires et éducatives garantit le développement des forgerons du réseau PYRFER comme vecteur touristique.

Objectif spécifique 3

Contribuer au positionnement et à la consolidation sur les marchés locaux et internationaux PYRFER d’identifier un modèle de gouvernance unique, pilote et différencié dans la zone frontalière. Un modèle qui intègre et mettre en œuvre un modèle de tourisme durable et compétitif dans l’exécution de leurs actions en fonction des indicateurs du tourisme de qualité durable mis au point au niveau européen.

Le projet Pyrfer en détail

site web du Programme Poctefa
site web du programme Pyrfer

Article en cour de rédaction…

La vallée du Vicdessos, une pépite pour l’OHM !

Créé en 2009, sous la direction de Didier Galop, l’OHM du Haut-Vicdessos est l’un des rares Observatoires Hommes-Milieux mis en place en France et dans le monde par l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS et regroupés dans le cadre du Labex DRIIHM.

Interdisciplinaire, il regroupe de nombreux chercheurs qui observent, documentent et analysent les processus de transitions et d’adaptations en cours ou ayant eu lieu au sein de cette haute vallée d’Ariège et des 4 communes qui la composent.

Dans ce contexte, l’OHM étudie, sur la longue durée et avec une vision prospective, à cinq phénomènes influant sur le territoire et l’environnement :

  • les dynamiques de la biodiversité dans un environnement en complète mutation et aux prises avec les effets du réchauffement climatique
  • l’agro-pastoralisme qui tend à disparaître malgré sa valeur patrimoniale
  • l’étalement urbain qui gagne les vallées et introduit de nouvelles dynamiques socio-économiques et culturelles
  • la question de la ressource en eau qui est également pourvoyeuse de revenus tirés de l’hydroélectricité, dans un contexte de diminution des apports neigeux et de sécheresses répétées
  • l’essor du tourisme et sa relation avec les patrimoines naturels et culturels.

Pour en savoir plus : http://videotheque.cnrs.fr/doc=6321

 

 

Téléchargements
Télécharger le tryptique La route du fer dans les Pyrénées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La taille maximale des fichiers à télécharger : 2 Mo
Vous pouvez télécharger : image, audio, video, document, tableur, interactif, autres
Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés